Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

On emploie QU'IL devant les verbes essentiellement impersonnels

Voir : Les verbes impersonnels

 

Tous les efforts qu'il faut que je fasse pour vous plaire !

Les bruits qu'il y a eu hier soir dans la rue m'ont fait penser à une échauffourée.

Je l'attends depuis ce matin ; il aurait dû arriver, à l'heure qu'il est.

Vous me demandez ce qu'il faut faire ? Moi aussi je vous le demande.

Tu as eu tout ce qui te faut : usage familier

 

L'usage est souvent hésitant entre QU'IL et QUI devant les verbes impersonnels qui peuvent se construire personnellement.

Pour ton anniversaire, tu peux choisir ce qui te plaît.

> ce qui te fait plaisir

 

QU'IL s'emploie aussi :

quand le pronom relatif est complément de l'infinitif exprimé ou sous-entendu.

Et ce soir nous ferons ce qu'il nous plaira (de faire)

 

quand le sujet logique suit le verbe impersonnel

Vous voudrez bien m'expliquer ce qu'il importe que je sache.

Il arrivera ce qu'il arrivera.

Quelques exemples de phrases.

Qu'est-ce qu'il lui prend ? Qu'est-ce qui lui prend ?

A-t-il enfin fait ce qui convient ?

Tu sais bien que jamais je ne ferai ce qu'il convient de faire !

Dans cette affaire, je n'ai pas su ce qui importait vraiment.

L'article nous démontre ce qui importe.

Je me demande bien ce qu'il lui est arrivé.

C'est ce qui était nécessaire.

Il ne put me raconter ce qui se passa ce jour-là. (ce qu'il se passa ce jour-là)

Voilà ce qui est admis à l'examen.

Je m'imaginais tout ce qui pourrait m'advenir. 

Qui sait ce qui va advenir de nous ?

Voyez ce qui m'arrive - Il en arrivera ce qu'il pourra. Académie 8e édition

L'usage est souvent libre entre QUI et QU'IL

 

Voir aussi : CE QUE – CE QUI – Natures & Emplois

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tag(s) : #Le français dans tous ses états, #l